Deuxième séquence – Quels fruits manges-tu ?

Nous souhaitons amener les élèves à prendre conscience de différences dans le temps et dans l’espace, à se décentrer. Pour cela, il est important qu’ils prennent d’abord conscience de leurs propres habitudes et représentations pour pouvoir dans un deuxième temps les confronter à d’autres réalités, d’autres coutumes. Nous allons donc partir du vécu des enfants.

Première étape : chaque élève complète les phrases de manière individuelle.

Matériel 9 – Quels fruits manges-tu ?

Nous avons chaque fois indiqué quel genre d’article (défini, indéfini, pluriel) était nécessaire pour éviter des erreurs linguistiques et permettre un apprentissage immédiat des formes correctes. En effet, l’usage des articles peut varier entre la langue maternelle et la langue étrangère.

Si besoin, l’élève sera encouragé à utiliser la liste de fruits du référentiel. En travaillant ainsi, on apprend à l’enfant à aller chercher dans ses notes, ses documents les informations dont il a besoin pour réaliser la tâche. On sait, en effet, qu’une des difficultés qu’éprouvent certains élèves est de mobiliser ce qu’ils ont vu précédemment pour s’en resservir.

Deuxième étape : chaque élève va interviewer un compagnon. Deux options possibles :

  • Chacun questionne son voisin. Cela se fait rapidement et sans devoir bouger beaucoup.
  • Le professeur a préparé une série de petits papiers avec sur chacun l’image d’un fruit. Il y a chaque fois deux images ou plus du même fruit. Chaque enfant tire au sort un papier, il essaie de retrouver le (les) autre(s) élève(s) qui ont le même fruit que lui et les interroge.

Nous privilégions, dans la mesure du possible (dimension de la classe, etc.) la deuxième solution. En effet, elle permet aux enfants de bouger, ce qui est encore bien nécessaire pour certains. De plus, elle a l’avantage d’utiliser le hasard pour choisir le(s) partenaire(s). De cette façon, aucun enfant n’est laissé sur le côté et les élèves s’intéressent à d’autres qu’ils ne connaissent peut-être pas bien.
L’enfant ajoute sur sa feuille (Quels fruits manges-tu ?) en une autre couleur les informations concernant un copain qu’il a interrogé.

Troisième étape : un grand panneau va reprendre l’ensemble des données de la classe.

Suggestion : matériel 10 : panneau enquête fruits

Pendant que certains enfants écrivent sur le panneau commun, les autres peuvent, en paires, jouer à un jeu de memory (image – mot en langue cible).

Matériel 11 – jeu memory

Nous suggérons que l’enseignant ajoute ici quelques fruits par rapport à ceux vus précédemment. Il choisira des fruits dont le nom dans la langue cible est suffisamment transparent pour que les enfants le comprennent. Les élèves peuvent ainsi réutiliser les stratégies vues lors de la première activité de présentation de vocabulaire.

Selon l’âge des élèves, ce tableau peut être conçu par eux ou par le professeur. Chaque enfant va y indiquer les réponses de son interview. Les résultats de cette enquête peuvent être affichés tels quels ou réécrits sous forme d’un petit article par exemple pour le journal ou pour les valves de l’école.

Matériel 12 : modèle d’article

Le fait de donner un modèle va permettre à des débutants de simplement compléter avec des données qu’ils maîtrisent et de se familiariser avec de nouvelles structures sans avoir à les produire dans un premier temps. Il est évident que les élèves peuvent ajouter d’autres éléments au texte s’ils le souhaitent.

L’article peut ensuite être affiché devant la classe pour que les parents puissent le voir ou à la salle des professeurs. Il peut aussi paraître dans le journal de l’école ou sur le site web de l’école. La publication du travail des enfants, sous une forme ou sous une autre, les rend fiers car d’autres personnes que l’enseignant voient ce qu’ils sont capables de faire.

Deuxième séquence – Quels fruits manges-tu ?

Nous souhaitons amener les élèves à prendre conscience de différences dans le temps et dans l’espace, à se décentrer. Pour cela, il est important qu’ils prennent d’abord conscience de leurs propres habitudes et représentations pour pouvoir dans un deuxième temps les confronter à d’autres réalités, d’autres coutumes. Nous allons donc partir du vécu des enfants.

Première étape : chaque élève complète les phrases de manière individuelle.

Matériel 9 – Quels fruits manges-tu ?

Nous avons chaque fois indiqué quel genre d’article (défini, indéfini, pluriel) était nécessaire pour éviter des erreurs linguistiques et permettre un apprentissage immédiat des formes correctes. En effet, l’usage des articles peut varier entre la langue maternelle et la langue étrangère.

Si besoin, l’élève sera encouragé à utiliser la liste de fruits du référentiel. En travaillant ainsi, on apprend à l’enfant à aller chercher dans ses notes, ses documents les informations dont il a besoin pour réaliser la tâche. On sait, en effet, qu’une des difficultés qu’éprouvent certains élèves est de mobiliser ce qu’ils ont vu précédemment pour s’en resservir.

Deuxième étape : chaque élève va interviewer un compagnon. Deux options possibles :

  • Chacun questionne son voisin. Cela se fait rapidement et sans devoir bouger beaucoup.
  • Le professeur a préparé une série de petits papiers avec sur chacun l’image d’un fruit. Il y a chaque fois deux images ou plus du même fruit. Chaque enfant tire au sort un papier, il essaie de retrouver le (les) autre(s) élève(s) qui ont le même fruit que lui et les interroge.

Nous privilégions, dans la mesure du possible (dimension de la classe, etc.) la deuxième solution. En effet, elle permet aux enfants de bouger, ce qui est encore bien nécessaire pour certains. De plus, elle a l’avantage d’utiliser le hasard pour choisir le(s) partenaire(s). De cette façon, aucun enfant n’est laissé sur le côté et les élèves s’intéressent à d’autres qu’ils ne connaissent peut-être pas bien.
L’enfant ajoute sur sa feuille (Quels fruits manges-tu ?) en une autre couleur les informations concernant un copain qu’il a interrogé.

Troisième étape : un grand panneau va reprendre l’ensemble des données de la classe.

Suggestion : matériel 10 : panneau enquête fruits

Pendant que certains enfants écrivent sur le panneau commun, les autres peuvent, en paires, jouer à un jeu de memory (image – mot en langue cible).

Matériel 11 – jeu memory

Nous suggérons que l’enseignant ajoute ici quelques fruits par rapport à ceux vus précédemment. Il choisira des fruits dont le nom dans la langue cible est suffisamment transparent pour que les enfants le comprennent. Les élèves peuvent ainsi réutiliser les stratégies vues lors de la première activité de présentation de vocabulaire.

Selon l’âge des élèves, ce tableau peut être conçu par eux ou par le professeur. Chaque enfant va y indiquer les réponses de son interview. Les résultats de cette enquête peuvent être affichés tels quels ou réécrits sous forme d’un petit article par exemple pour le journal ou pour les valves de l’école.

Matériel 12 : modèle d’article

Le fait de donner un modèle va permettre à des débutants de simplement compléter avec des données qu’ils maîtrisent et de se familiariser avec de nouvelles structures sans avoir à les produire dans un premier temps. Il est évident que les élèves peuvent ajouter d’autres éléments au texte s’ils le souhaitent.

L’article peut ensuite être affiché devant la classe pour que les parents puissent le voir ou à la salle des professeurs. Il peut aussi paraître dans le journal de l’école ou sur le site web de l’école. La publication du travail des enfants, sous une forme ou sous une autre, les rend fiers car d’autres personnes que l’enseignant voient ce qu’ils sont capables de faire.

  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share