Séance n°1 : L’eau (atelier des sens-découverte de la matière)

Quelles que soient les compétences linguistiques du groupe, il est essentiel d’introduire ou de revisiter le vocabulaire qui servira tout au long de la séquence.

Présentation de la matière dans un récipient transparent assez large pour que les élèves y mettent les doigts. L’enseignant peut verser un peu de la matière présentée, d’un gros récipient dans un petit, et poser la question:
Qu’est-ce que c’est? (l’enseignant manipule l’eau en parlant…verser, toucher, secouer le petit récipient, faire semblant de boire etc.)

Une fois la matière nommée, pour renforcer les connaissances, l’enseignant peut proposer une petite chanson autour de l’eau (Document 1_Songs –n°1).
Il peut aussi faire un jeu en mettant deux ou trois autres objets dans un verre d’eau et en posant des questions pour permettre aux élèves d’identifier la matière: Est-ce l’eau ? Où est l’eau ? Dans le verre ? Dans la chaussure?

L’introduction faite, l’enseignant propose aux élèves de décrire la matière en passant par des étapes progressives:

  • Toucher - (l’eau est légère/lourde/douce/dure/liquide/solide) – pour bien établir la différence entre liquide et solide, l’enseignant peut verser l’eau d’un récipient à un autre en soulignant qu’on peut verser l’eau qui est liquide mais pas le livre (ou un autre objet) qui est solide)
  • Sentir – (l’eau n’a pas d’odeur) – l’enseignant peut proposer des comparaisons connues des élèves afin de faciliter l’acquisition du nouveau lexique: l’eau sent comme un gâteau! l’eau sent comme les chaussures! etc. (parfois ça fait bien rire!)
  • Goûter – (l’eau n’a pas de goût – possibilité de faire pareil que pour l’activité comparative avec l’odorat: l’eau a le goût de……. L’enseignant peut également ajouter du sirop (grenadine, menthe…) à l’eau, et demander aux élèves si le goût de l’eau a changé et si oui, quel goût a l’eau maintenant)

Cette activité sensorielle peut être suivie d’une activité similaire : les élèves doivent trouver l’eau en passant par les mêmes étapes avec les yeux bandés ou fermés (certains jeunes enfants n’apprécient pas le bandana sur les yeux). Ils touchent, sentent, et goûtent plusieurs matières (sucre, sel, sirop, jus, etc) et disent si c’est de l’eau: C’est de l’eau; Ce n’est pas de l’eau; C’est du jus...etc (s’ils ont le vocabulaire)

L’activité se termine sur une petite chanson pour laquelle les élèves peuvent créer des gestes : (Document 1_Songs)

Séance n°1 : L’eau (atelier des sens-découverte de la matière)

Quelles que soient les compétences linguistiques du groupe, il est essentiel d’introduire ou de revisiter le vocabulaire qui servira tout au long de la séquence.

Présentation de la matière dans un récipient transparent assez large pour que les élèves y mettent les doigts. L’enseignant peut verser un peu de la matière présentée, d’un gros récipient dans un petit, et poser la question:
Qu’est-ce que c’est? (l’enseignant manipule l’eau en parlant…verser, toucher, secouer le petit récipient, faire semblant de boire etc.)

Une fois la matière nommée, pour renforcer les connaissances, l’enseignant peut proposer une petite chanson autour de l’eau (Document 1_Songs –n°1).
Il peut aussi faire un jeu en mettant deux ou trois autres objets dans un verre d’eau et en posant des questions pour permettre aux élèves d’identifier la matière: Est-ce l’eau ? Où est l’eau ? Dans le verre ? Dans la chaussure?

L’introduction faite, l’enseignant propose aux élèves de décrire la matière en passant par des étapes progressives:

  • Toucher - (l’eau est légère/lourde/douce/dure/liquide/solide) – pour bien établir la différence entre liquide et solide, l’enseignant peut verser l’eau d’un récipient à un autre en soulignant qu’on peut verser l’eau qui est liquide mais pas le livre (ou un autre objet) qui est solide)
  • Sentir – (l’eau n’a pas d’odeur) – l’enseignant peut proposer des comparaisons connues des élèves afin de faciliter l’acquisition du nouveau lexique: l’eau sent comme un gâteau! l’eau sent comme les chaussures! etc. (parfois ça fait bien rire!)
  • Goûter – (l’eau n’a pas de goût – possibilité de faire pareil que pour l’activité comparative avec l’odorat: l’eau a le goût de……. L’enseignant peut également ajouter du sirop (grenadine, menthe…) à l’eau, et demander aux élèves si le goût de l’eau a changé et si oui, quel goût a l’eau maintenant)

Cette activité sensorielle peut être suivie d’une activité similaire : les élèves doivent trouver l’eau en passant par les mêmes étapes avec les yeux bandés ou fermés (certains jeunes enfants n’apprécient pas le bandana sur les yeux). Ils touchent, sentent, et goûtent plusieurs matières (sucre, sel, sirop, jus, etc) et disent si c’est de l’eau: C’est de l’eau; Ce n’est pas de l’eau; C’est du jus...etc (s’ils ont le vocabulaire)

L’activité se termine sur une petite chanson pour laquelle les élèves peuvent créer des gestes : (Document 1_Songs)

  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share