Deuxième séquence: La cigogne blanche – sa vie avec les saisons, son itinéraire de migration et son quartier d’hiver

Introduction par le biais d'une chanson

L'enseignant chantera à ses élèves la première strophe de la chanson « Sur notre pré il y a quelqu’un » (document 3) à deux reprises. Il est possible de favoriser la compréhension du texte grâce à des dessins ou bien par des gestes. L'enseignant pourra ensuite demander aux élèves d'essayer d'identifier cet animal qui marche dans les prés et qui mange des grenouilles. Ces derniers pourront facilement identifier la cigogne blanche puisqu'ils maîtrisent déjà le vocabulaire des couleurs. Les élèves pourront alors écouter la deuxième strophe et chanter la chanson.

S'en suivra un dialogue en classe sur le thème de la cigogne et de son comportement et l'enseignant pourra se servir de photos pour les explications nécessaires. On pourra à ce moment mentionner le fait que la cigogne est l'emblème de l'Alsace. Les prés marécageux du Rhin offrent en effet des conditions de vie idéales pour la cigogne et c'est pourquoi on l'y retrouve très souvent. En Alsace on retrouve la cigogne aussi sur des blasons, sur des souvenirs, même sur les plus petits ! (cf. photo), et dans les noms de restaurants, magasins et parcs (cf. document 8).

Ensuite l’enseignant demande aux élèves s’ils ont déjà vu des cigognes chez eux : Trouve-t-on aussi des cigognes chez nous ? Avez-vous déjà vu une cigogne/un nid de cigogne? Comment vit la cigogne, que mange-t-elle? Pourquoi s'envole-t-elle vers le sud, vous-en souvenez-vous? etc.

La cigogne au fil des saisons

Au début, les élèves pourront remplir la fiche les saisons de la cigogne (matériel 4). Les réponses sont vérifiées (correction document 9). Les élèves pourront au tableau ordonner les grandes images illustrant la vie de la cigogne (document 10) selon les saisons. L'enseignant fera un résumé simple de la vie de la cigogne et pourra se servir des structures suivantes :

    • Au printemps, la cigogne revient du sud (image 1)
    • Elle construit ou améliore son nid (image 2)
    • Elle y niche avec son compagnon (image 3)
    • La cigogne couve (image 4)
    • En été, la cigogne cherche de la nourriture dans les prés humides pour elle et ses petits (image 5)
    • Les cigogneaux apprennent à voler (image 6)
    • En automne, la cigogne repart vers des régions plus chaudes, vers l'Espagne ou vers l'Afrique du Sud. Elle parcourt des milliers de kilomètres (image 7)
    • En hiver, la cigogne habite dans des pays chauds où elle trouve de la nourriture (image 8)

Les élèves peuvent, pour finir, dessiner une cigogne en utilisant les couleurs appropriées (cf. chanson du document 3). Il est aussi possible de remplir et de colorier une fiche d'identité de la cigogne (matériel 2).

Itinéraire et mode de migration, quartier d'hiver de la cigogne

L'enseignant fera un bref rappel des séances précédentes et demande aux élèves ce qu'ils connaissent déjà de la longue migration de la cigogne. Les mots-clés comme les noms de pays, les directions ainsi que les saisons seront écrits au tableau.

  • On peut expliquer aux plus jeunes élèves à l'aide de la fiche Les itinéraires de migration des cigognes blanches (matériel 5) que les cigognes de l'Europe, aussi celles que l'on trouve en France, partent pour le sud en automne. Une partie d'entre elles migrent en volant en direction de l'Est vers l’Afrique – certaines même jusqu'en Afrique du Sud – tandis que les autres migrent en direction de l’Ouest vers l'Afrique du Nord ou l'Afrique de l'Ouest en passant par la France et l'Espagne.
    Ensuite, les élèves pourront remplir la fiche selon leurs connaissances.
  • Les élèves plus âgés reçoivent la fiche Les itinéraires de migration des cigognes blanches (matériel 5) et l’observent avec attention. Ils peuvent y ajouter les points cardinaux et y inscrire les noms de pays : la France, l'Allemagne et leur pays d'origine. Pour les aider, on peut mettre une carte géographique de l'Europe et de l'Afrique dans la classe (matériel 5, exercice 1).
    L'enseignant explique ensuite lentement en français les itinéraires de migration que les cigognes suivent afin de se rendre dans leurs quartiers d'hiver (cf. document 8). Les élèves doivent essayer de comprendre les noms des pays et des mers. (matériel 5, Exercice 2):
    En automne, les cigognes partent de France ou d'autres pays vers le sud.
    Il y a un itinéraire oriental et un itinéraire occidental.
    Les cigognes de l'Allemagne de l'Est et de l'Europe de l'Est suivent l'itinéraire oriental: Ces cigognes volent en direction de la Mer noire, traversent le détroit du Bosphore, passent par la Turquie, le Liban, Israël et la péninsule du Sinaï. Ainsi, elles atteignent l’Égypte et remontent le Nil vers le sud. Elles volent jusqu'au Soudan ou jusqu'à la Tanzanie et certaines vont même jusqu'en Afrique du Sud.
    Les cigognes du centre ou du Sud de l'Allemagne ainsi que celles de France suivent l'itinéraire occidental: Elles passent par le Sud de la France, l'Espagne et traversent le détroit de Gibraltar pour arriver au Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) ou en Afrique de l'Ouest entre le Sénégal et le Tchad pour y établir leur quartier d'hiver.

Les élèves pourront ensuite faire les exercices 3-5 de la fiche, ce qu'ils peuvent aussi faire par groupe de deux. On contrôlera les réponses en classe.

Après la correction de la fiche du matériel 5 (solution document 11), l'enseignant peut demander aux élèves s'ils savent pourquoi nous connaissons aussi bien les routes migratoires des cigognes et pourra poser des questions quant au baguage des oiseaux migrateurs (voir document 1). Les élèves pourront ensuite parler de leurs propres expériences : s'ils ont déjà observé des cigognes dans leur pays ou bien ailleurs, etc.

A la fin de la séquence, on pourra récapituler les points suivants:

  • les activités de la cigogne au fil des saisons
  • l'apparence de la cigogne, son alimentation et ses lieux de vie
  • les itinéraires de migration de la cigogne

On pourra enfin jouer au jeu La longue route de la cigogne (matériel 6). Il permet de renforcer l'assimilation des éléments appris mais aussi celle des structures linguistiques.

 

Deuxième séquence: La cigogne blanche – sa vie avec les saisons, son itinéraire de migration et son quartier d’hiver

Introduction par le biais d'une chanson

L'enseignant chantera à ses élèves la première strophe de la chanson « Sur notre pré il y a quelqu’un » (document 3) à deux reprises. Il est possible de favoriser la compréhension du texte grâce à des dessins ou bien par des gestes. L'enseignant pourra ensuite demander aux élèves d'essayer d'identifier cet animal qui marche dans les prés et qui mange des grenouilles. Ces derniers pourront facilement identifier la cigogne blanche puisqu'ils maîtrisent déjà le vocabulaire des couleurs. Les élèves pourront alors écouter la deuxième strophe et chanter la chanson.

S'en suivra un dialogue en classe sur le thème de la cigogne et de son comportement et l'enseignant pourra se servir de photos pour les explications nécessaires. On pourra à ce moment mentionner le fait que la cigogne est l'emblème de l'Alsace. Les prés marécageux du Rhin offrent en effet des conditions de vie idéales pour la cigogne et c'est pourquoi on l'y retrouve très souvent. En Alsace on retrouve la cigogne aussi sur des blasons, sur des souvenirs, même sur les plus petits ! (cf. photo), et dans les noms de restaurants, magasins et parcs (cf. document 8).

Ensuite l’enseignant demande aux élèves s’ils ont déjà vu des cigognes chez eux : Trouve-t-on aussi des cigognes chez nous ? Avez-vous déjà vu une cigogne/un nid de cigogne? Comment vit la cigogne, que mange-t-elle? Pourquoi s'envole-t-elle vers le sud, vous-en souvenez-vous? etc.

La cigogne au fil des saisons

Au début, les élèves pourront remplir la fiche les saisons de la cigogne (matériel 4). Les réponses sont vérifiées (correction document 9). Les élèves pourront au tableau ordonner les grandes images illustrant la vie de la cigogne (document 10) selon les saisons. L'enseignant fera un résumé simple de la vie de la cigogne et pourra se servir des structures suivantes :

    • Au printemps, la cigogne revient du sud (image 1)
    • Elle construit ou améliore son nid (image 2)
    • Elle y niche avec son compagnon (image 3)
    • La cigogne couve (image 4)
    • En été, la cigogne cherche de la nourriture dans les prés humides pour elle et ses petits (image 5)
    • Les cigogneaux apprennent à voler (image 6)
    • En automne, la cigogne repart vers des régions plus chaudes, vers l'Espagne ou vers l'Afrique du Sud. Elle parcourt des milliers de kilomètres (image 7)
    • En hiver, la cigogne habite dans des pays chauds où elle trouve de la nourriture (image 8)

Les élèves peuvent, pour finir, dessiner une cigogne en utilisant les couleurs appropriées (cf. chanson du document 3). Il est aussi possible de remplir et de colorier une fiche d'identité de la cigogne (matériel 2).

Itinéraire et mode de migration, quartier d'hiver de la cigogne

L'enseignant fera un bref rappel des séances précédentes et demande aux élèves ce qu'ils connaissent déjà de la longue migration de la cigogne. Les mots-clés comme les noms de pays, les directions ainsi que les saisons seront écrits au tableau.

  • On peut expliquer aux plus jeunes élèves à l'aide de la fiche Les itinéraires de migration des cigognes blanches (matériel 5) que les cigognes de l'Europe, aussi celles que l'on trouve en France, partent pour le sud en automne. Une partie d'entre elles migrent en volant en direction de l'Est vers l’Afrique – certaines même jusqu'en Afrique du Sud – tandis que les autres migrent en direction de l’Ouest vers l'Afrique du Nord ou l'Afrique de l'Ouest en passant par la France et l'Espagne.
    Ensuite, les élèves pourront remplir la fiche selon leurs connaissances.
  • Les élèves plus âgés reçoivent la fiche Les itinéraires de migration des cigognes blanches (matériel 5) et l’observent avec attention. Ils peuvent y ajouter les points cardinaux et y inscrire les noms de pays : la France, l'Allemagne et leur pays d'origine. Pour les aider, on peut mettre une carte géographique de l'Europe et de l'Afrique dans la classe (matériel 5, exercice 1).
    L'enseignant explique ensuite lentement en français les itinéraires de migration que les cigognes suivent afin de se rendre dans leurs quartiers d'hiver (cf. document 8). Les élèves doivent essayer de comprendre les noms des pays et des mers. (matériel 5, Exercice 2):
    En automne, les cigognes partent de France ou d'autres pays vers le sud.
    Il y a un itinéraire oriental et un itinéraire occidental.
    Les cigognes de l'Allemagne de l'Est et de l'Europe de l'Est suivent l'itinéraire oriental: Ces cigognes volent en direction de la Mer noire, traversent le détroit du Bosphore, passent par la Turquie, le Liban, Israël et la péninsule du Sinaï. Ainsi, elles atteignent l’Égypte et remontent le Nil vers le sud. Elles volent jusqu'au Soudan ou jusqu'à la Tanzanie et certaines vont même jusqu'en Afrique du Sud.
    Les cigognes du centre ou du Sud de l'Allemagne ainsi que celles de France suivent l'itinéraire occidental: Elles passent par le Sud de la France, l'Espagne et traversent le détroit de Gibraltar pour arriver au Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) ou en Afrique de l'Ouest entre le Sénégal et le Tchad pour y établir leur quartier d'hiver.

Les élèves pourront ensuite faire les exercices 3-5 de la fiche, ce qu'ils peuvent aussi faire par groupe de deux. On contrôlera les réponses en classe.

Après la correction de la fiche du matériel 5 (solution document 11), l'enseignant peut demander aux élèves s'ils savent pourquoi nous connaissons aussi bien les routes migratoires des cigognes et pourra poser des questions quant au baguage des oiseaux migrateurs (voir document 1). Les élèves pourront ensuite parler de leurs propres expériences : s'ils ont déjà observé des cigognes dans leur pays ou bien ailleurs, etc.

A la fin de la séquence, on pourra récapituler les points suivants:

  • les activités de la cigogne au fil des saisons
  • l'apparence de la cigogne, son alimentation et ses lieux de vie
  • les itinéraires de migration de la cigogne

On pourra enfin jouer au jeu La longue route de la cigogne (matériel 6). Il permet de renforcer l'assimilation des éléments appris mais aussi celle des structures linguistiques.

 

  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share