Activités d’éveil aux langues

Ces activités peuvent être réalisées soit en guise d’introduction au thème, soit intégrées dans la suite.

Les enfants prennent conscience et reconnaissent les différences et les similarités entre les langues.
Les enfants analysent la manière dont les chiffres sont formés dans différentes langues et prennent conscience de similitudes de graphismes / de sons, mais aussi de la manière dont les chiffres au-dessus de la dizaine sont composés. Commence-t-on par les unités ou par les dizaines?
[Matériel 1]

Les enfants travaillent par groupe et essaient de retrouver les noms de mois.
[Matériel 2]

Les enfants perçoivent que la traduction mot pour mot n’est pas toujours une bonne solution.
Ils reçoivent une grille avec trois compléments de lieux dans différentes langues et doivent voir si la préposition utilisée est toujours la même ou si elle change parfois.
[Matériel 3]

Les enfants prennent conscience que les systèmes de conjugaison sont différents d’une langue à l’autre. Ils comparent dans différentes langues l’infinitif d’un verbe et l’impératif. Existe-t-il une seule forme pour l’impératif singulier et pluriel ? Les formes de l’infinitif et de l’impératif sont-elles les mêmes?
[Matériel 4]

Les enfants vont sur le site www.stnicholascenter.org et cherchent comment on dit saint Nicolas et le Père Fouettard dans le plus de langues possibles. Ensuite, ils situent ces langues sur une carte d’Europe. Ils peuvent également comparer comment le Père Fouettard est représenté dans les différents pays.
Ils reconnaissent certains mots et sont capables de lire des dessins (langue des illustrations), par exemple des recettes.

Travail sur la légende de saint Nicolas

Texte de l’histoire – Document 1
Illustrations de l’histoire – Document 2
Texte enregistré – Document 3
Contexte culturel de l’histoire – Document 4

Activités d’éveil aux langues

Ces activités peuvent être réalisées soit en guise d’introduction au thème, soit intégrées dans la suite.

Les enfants prennent conscience et reconnaissent les différences et les similarités entre les langues.
Les enfants analysent la manière dont les chiffres sont formés dans différentes langues et prennent conscience de similitudes de graphismes / de sons, mais aussi de la manière dont les chiffres au-dessus de la dizaine sont composés. Commence-t-on par les unités ou par les dizaines?
[Matériel 1]

Les enfants travaillent par groupe et essaient de retrouver les noms de mois.
[Matériel 2]

Les enfants perçoivent que la traduction mot pour mot n’est pas toujours une bonne solution.
Ils reçoivent une grille avec trois compléments de lieux dans différentes langues et doivent voir si la préposition utilisée est toujours la même ou si elle change parfois.
[Matériel 3]

Les enfants prennent conscience que les systèmes de conjugaison sont différents d’une langue à l’autre. Ils comparent dans différentes langues l’infinitif d’un verbe et l’impératif. Existe-t-il une seule forme pour l’impératif singulier et pluriel ? Les formes de l’infinitif et de l’impératif sont-elles les mêmes?
[Matériel 4]

Les enfants vont sur le site www.stnicholascenter.org et cherchent comment on dit saint Nicolas et le Père Fouettard dans le plus de langues possibles. Ensuite, ils situent ces langues sur une carte d’Europe. Ils peuvent également comparer comment le Père Fouettard est représenté dans les différents pays.
Ils reconnaissent certains mots et sont capables de lire des dessins (langue des illustrations), par exemple des recettes.

Travail sur la légende de saint Nicolas

Texte de l’histoire – Document 1
Illustrations de l’histoire – Document 2
Texte enregistré – Document 3
Contexte culturel de l’histoire – Document 4

  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share