Activités après l'écoute

  • Les enfants reçoivent différents dessins résumant l’histoire. Ils les remettent dans le bon ordre. Ils écoutent à nouveau l’histoire et vérifie si l’ordre est correct.
    Cet exercice peut aussi être fait sous forme de domino.
    [Matériel 8]
  • Les enfants font un exercice de vrai ou faux. Chaque enfant a 150 bonbons au d Ils doivent lire les phrases et parier un certain nombre de bonbons sur chaque phrase en fonction de leur degré de certitude. Ils gagnent autant de bonbons qu’ils ont pariés si leur réponse est bonne, sinon ils perdent ce qu’ils ont parié. A la fin, celui qui a gagné le plus de bonbons a gagné.
    [Matériel 9]
  • L’enseignante raconte une nouvelle fois l’histoire, mais cette fois, elle introduit des différences par rapport à la version originale. Chaque fois que les enfants entendent une différence, ils doivent frapper dans les mains et essayer de rectifier.
      Exemples de différences :
    • 4 enfants vont aux champs.
    • Les enfants vont jouer.
    • Le père part à leur recherche.
    • Les enfants voient une grande ville.
    • Les enfants voient un hôtel.
    • Le cuisinier fait entrer les enfants.
    • Le cuisinier tue les enfants avec un fusil.
    • Saint Nicolas sort sa baguette magique.
  • Les enfants essaient de raconter eux-mêmes l’histoire. Ils jettent le dé et décrivent l’image. Au début, ils peuvent se servir du jeu de domino et des phrases, puis ils essaient de le faire sans texte.
    [Matériel 10]
  • Les enfants font un portrait robot du boucher en groupes (cheveux noirs, yeux verts, grand nez rond, moustache…) Ils présentent leur description comme une annonce radio. Pendant qu’ils présentent leur boucher, les autres doivent le dessiner.
    [Matériel 11]
  • Vocabulaire concernant les jouets et les friandises
  • jeu des familles
    [Matériel 12]
  • lettres mélangées
    [Matériel 13]
  • lotto
    [Matériel 14]
  • jeu du téléphone sans fil : les enfants se mettent en files (6 à 8 élèves). Le premier prend un dessin et dit le mot à l’oreille du second qui répète le mot à l’oreille du troisième, etc. Le dernier prend le mot correspondant.
    [Matériel 15]
  • jeu du labyrinthe : qui a reçu quoi?
    [Matériel 16]
  • Jeu des différences – la table de saint Nicolas. Les enfants travaillent par paires (ou groupe de 3) et sans voir le dessin de leur partenaire, ils essaient de repérer les différences
    [Matériel 17]
  • Jeu - Chaque enfant reçoit les dessins de 3 jouets qu’il a reçus. Il reçoit aussi les dessins de 3 jouets qu’il aurait aimé recevoir. Saint Nicolas a fait des erreurs en apportant les cadeaux aux enfants. Les élèves circulent dans la classe et essaient de trouver le plus rapidement les 3 objets qu’ils aimeraient avoir.
    Je voulais … J’ai reçu … As-tu … ?
    Oui, je l’ai. Non, je ne l’ai pas.
    Ils échangent leurs jouets.
    Le premier qui a trouvé ses 3 objets, a gagné.
    [Matériel 18 - 19]
  • Jeu – le cadeau caché
    Saint Nicolas a fait une farce aux enfants. Il a caché des cadeaux dans la classe. Un enfant sort de la classe. Les autres cachent un cadeau ou une friandise quelque part. L’élève revient. Les autres lui donnent des indications : un pas à gauche, deux pas tout droit, etc.
    Si on veut rendre le jeu encore plus excitant, on peut mettre un bandeau sur les yeux de l’élève qui doit être guidé.
  • Ecrire une lettre à saint Nicolas (voir exemples contexte culturel)
  • Chanter
    En français [Matériel 202122]
    En néerlandais [Matériel 2324]
    En allemand [Matériel 2526]
  • Recettes: massepain [Matériel 27]
    speculoos [Matériel 28]
  • Compléter un tableau avec les actions que les enfants font et leur fréquence. Cette activité prépare la suivante, où les enfants joueront saint Nicolas.
    [Matériel 29]
  • Jouer une rencontre entre saint Nicolas et les enfants. D’abord l’enseignant déguisé (longue barbe blanche, mitre, crosse, gants blancs) joue le rôle de saint Nicolas et pose les questions. Par la suite des enfants peuvent jouer le rôle de saint Nicolas. Les enfants prennent plaisir à jouer ce rôle, car ils peuvent se permettre de faire des remarques.
  • Jeu de plateau – Révision de tous les éléments vus dans cette séquence : vocabulaire, structures, contenu de l’histoire. Ce jeu peut aussi servir d’évaluation.
    Plateau de jeu [Matériel 30]
    Cartes [Matériel 31]
  • Ecrire un e-mail à des enfants en Belgique ou en Hollande pour leur demander comment ils fêtent saint Nicolas et comparer avec son propre pays.
  • Ecouter l’histoire dans une autre langue et essayer de comprendre des éléments.
    L’enseignant peut arrêter le cd et demander aux enfants s’ils savent où on se trouve dans l’histoire et comment ils ont fait pour deviner.
  • Ecrire une version moderne de l’histoire. L’histoire ne se passe plus à la campagne mais en ville. Les enfants sortent pour acheter quelque chose. Ils se perdent. Ils sont kidnappés. Saint Nicolas les libère. Les enfants peuvent aussi inventer un autre miracle, quelque chose qu’ils aimeraient que saint Nicolas réalise.

Activités après l'écoute

  • Les enfants reçoivent différents dessins résumant l’histoire. Ils les remettent dans le bon ordre. Ils écoutent à nouveau l’histoire et vérifie si l’ordre est correct.
    Cet exercice peut aussi être fait sous forme de domino.
    [Matériel 8]
  • Les enfants font un exercice de vrai ou faux. Chaque enfant a 150 bonbons au d Ils doivent lire les phrases et parier un certain nombre de bonbons sur chaque phrase en fonction de leur degré de certitude. Ils gagnent autant de bonbons qu’ils ont pariés si leur réponse est bonne, sinon ils perdent ce qu’ils ont parié. A la fin, celui qui a gagné le plus de bonbons a gagné.
    [Matériel 9]
  • L’enseignante raconte une nouvelle fois l’histoire, mais cette fois, elle introduit des différences par rapport à la version originale. Chaque fois que les enfants entendent une différence, ils doivent frapper dans les mains et essayer de rectifier.
      Exemples de différences :
    • 4 enfants vont aux champs.
    • Les enfants vont jouer.
    • Le père part à leur recherche.
    • Les enfants voient une grande ville.
    • Les enfants voient un hôtel.
    • Le cuisinier fait entrer les enfants.
    • Le cuisinier tue les enfants avec un fusil.
    • Saint Nicolas sort sa baguette magique.
  • Les enfants essaient de raconter eux-mêmes l’histoire. Ils jettent le dé et décrivent l’image. Au début, ils peuvent se servir du jeu de domino et des phrases, puis ils essaient de le faire sans texte.
    [Matériel 10]
  • Les enfants font un portrait robot du boucher en groupes (cheveux noirs, yeux verts, grand nez rond, moustache…) Ils présentent leur description comme une annonce radio. Pendant qu’ils présentent leur boucher, les autres doivent le dessiner.
    [Matériel 11]
  • Vocabulaire concernant les jouets et les friandises
  • jeu des familles
    [Matériel 12]
  • lettres mélangées
    [Matériel 13]
  • lotto
    [Matériel 14]
  • jeu du téléphone sans fil : les enfants se mettent en files (6 à 8 élèves). Le premier prend un dessin et dit le mot à l’oreille du second qui répète le mot à l’oreille du troisième, etc. Le dernier prend le mot correspondant.
    [Matériel 15]
  • jeu du labyrinthe : qui a reçu quoi?
    [Matériel 16]
  • Jeu des différences – la table de saint Nicolas. Les enfants travaillent par paires (ou groupe de 3) et sans voir le dessin de leur partenaire, ils essaient de repérer les différences
    [Matériel 17]
  • Jeu - Chaque enfant reçoit les dessins de 3 jouets qu’il a reçus. Il reçoit aussi les dessins de 3 jouets qu’il aurait aimé recevoir. Saint Nicolas a fait des erreurs en apportant les cadeaux aux enfants. Les élèves circulent dans la classe et essaient de trouver le plus rapidement les 3 objets qu’ils aimeraient avoir.
    Je voulais … J’ai reçu … As-tu … ?
    Oui, je l’ai. Non, je ne l’ai pas.
    Ils échangent leurs jouets.
    Le premier qui a trouvé ses 3 objets, a gagné.
    [Matériel 18 - 19]
  • Jeu – le cadeau caché
    Saint Nicolas a fait une farce aux enfants. Il a caché des cadeaux dans la classe. Un enfant sort de la classe. Les autres cachent un cadeau ou une friandise quelque part. L’élève revient. Les autres lui donnent des indications : un pas à gauche, deux pas tout droit, etc.
    Si on veut rendre le jeu encore plus excitant, on peut mettre un bandeau sur les yeux de l’élève qui doit être guidé.
  • Ecrire une lettre à saint Nicolas (voir exemples contexte culturel)
  • Chanter
    En français [Matériel 202122]
    En néerlandais [Matériel 2324]
    En allemand [Matériel 2526]
  • Recettes: massepain [Matériel 27]
    speculoos [Matériel 28]
  • Compléter un tableau avec les actions que les enfants font et leur fréquence. Cette activité prépare la suivante, où les enfants joueront saint Nicolas.
    [Matériel 29]
  • Jouer une rencontre entre saint Nicolas et les enfants. D’abord l’enseignant déguisé (longue barbe blanche, mitre, crosse, gants blancs) joue le rôle de saint Nicolas et pose les questions. Par la suite des enfants peuvent jouer le rôle de saint Nicolas. Les enfants prennent plaisir à jouer ce rôle, car ils peuvent se permettre de faire des remarques.
  • Jeu de plateau – Révision de tous les éléments vus dans cette séquence : vocabulaire, structures, contenu de l’histoire. Ce jeu peut aussi servir d’évaluation.
    Plateau de jeu [Matériel 30]
    Cartes [Matériel 31]
  • Ecrire un e-mail à des enfants en Belgique ou en Hollande pour leur demander comment ils fêtent saint Nicolas et comparer avec son propre pays.
  • Ecouter l’histoire dans une autre langue et essayer de comprendre des éléments.
    L’enseignant peut arrêter le cd et demander aux enfants s’ils savent où on se trouve dans l’histoire et comment ils ont fait pour deviner.
  • Ecrire une version moderne de l’histoire. L’histoire ne se passe plus à la campagne mais en ville. Les enfants sortent pour acheter quelque chose. Ils se perdent. Ils sont kidnappés. Saint Nicolas les libère. Les enfants peuvent aussi inventer un autre miracle, quelque chose qu’ils aimeraient que saint Nicolas réalise.
  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share