Origine du projet EPLC

Ce site est le résultat d’un projet intitulé "Enseignement précoce des langues modernes par des contenus" , mené dans le cadre du programme « Valoriser les professionnels en langues » du Centre européen pour les langues vivantes (CELV).

Résumé du projet

Dans le cadre de ce projet, des modules basés sur des contenus pour les cours de langues (français, allemand, russe) dans les écoles primaires seront créés et expérimentés. Il s’agira de contenus choisis surtout dans les matières histoire/géographie, musique et arts. Les thèmes choisis, ainsi que l’approche didactique et méthodique, s’adapteront aux intérêts et aux besoins des apprenants, ainsi qu’à leur niveau. L’enseignement d’un contenu significatif et nouveau doit susciter l’intérêt des apprenants et les encourager à se servir de la L2 comme moyen de communication.

Contrairement à l’enseignement bilingue pratiqué dans quelques écoles primaires spécialisées, ces modules pourront être utilisés dans toutes les écoles primaires européennes. Ils devront pouvoir être intégrés sans difficultés dans n’importe quel cours de langue étrangère, chaque enseignant pourra les utiliser selon ses besoins. Comme l’enseignement d’une langue étrangère dans les pays européens commence à partir de l’âge de 6 ans, les modules seront créés pour des apprenants ayant entre 6 et 11 ans.

Le système des modules offre une plus grande flexibilité par rapport à l’enseignement bilingue et semble plus approprié à l’école primaire. Les modules peuvent être utilisés selon les besoins dans le cours de langue normal, mais aussi dans des cours transdisciplinaires ou des projets. On pourrait également intégrer le Portfolio européen des langues. Les modules basés sur des contenus sont en harmonie avec les programmes scolaires basés sur des thèmes existants dans la plupart des pays européens. Un avantage supplémentaire de leur utilisation à l’école primaire : les instituteurs sont formés en plusieurs matières et peuvent ainsi enseigner aussi bien la langue que des contenus.

Origine du projet EPLC

Ce site est le résultat d’un projet intitulé "Enseignement précoce des langues modernes par des contenus" , mené dans le cadre du programme « Valoriser les professionnels en langues » du Centre européen pour les langues vivantes (CELV).

Résumé du projet

Dans le cadre de ce projet, des modules basés sur des contenus pour les cours de langues (français, allemand, russe) dans les écoles primaires seront créés et expérimentés. Il s’agira de contenus choisis surtout dans les matières histoire/géographie, musique et arts. Les thèmes choisis, ainsi que l’approche didactique et méthodique, s’adapteront aux intérêts et aux besoins des apprenants, ainsi qu’à leur niveau. L’enseignement d’un contenu significatif et nouveau doit susciter l’intérêt des apprenants et les encourager à se servir de la L2 comme moyen de communication.

Contrairement à l’enseignement bilingue pratiqué dans quelques écoles primaires spécialisées, ces modules pourront être utilisés dans toutes les écoles primaires européennes. Ils devront pouvoir être intégrés sans difficultés dans n’importe quel cours de langue étrangère, chaque enseignant pourra les utiliser selon ses besoins. Comme l’enseignement d’une langue étrangère dans les pays européens commence à partir de l’âge de 6 ans, les modules seront créés pour des apprenants ayant entre 6 et 11 ans.

Le système des modules offre une plus grande flexibilité par rapport à l’enseignement bilingue et semble plus approprié à l’école primaire. Les modules peuvent être utilisés selon les besoins dans le cours de langue normal, mais aussi dans des cours transdisciplinaires ou des projets. On pourrait également intégrer le Portfolio européen des langues. Les modules basés sur des contenus sont en harmonie avec les programmes scolaires basés sur des thèmes existants dans la plupart des pays européens. Un avantage supplémentaire de leur utilisation à l’école primaire : les instituteurs sont formés en plusieurs matières et peuvent ainsi enseigner aussi bien la langue que des contenus.

Equipe
Renate Kruger

Renate Krüger: Coordinatrice
Université d'Erfurt, Philosophische Fakultät
Allemagne

Chantal Muller

Chantal Muller
Haute Ecole de Namur
Belgique

Dorieta-Zdravkova Chakarova

Dorieta-Zdravkova Chakarova
Département d'information et formation continue des enseignants
Université de Shumen
Bulgarie 

Dominique Groux Dominique Groux
Ministère de l'Education nationale
France
Equipe
Renate Kruger

Renate Krüger: Coordinatrice
Université d'Erfurt, Philosophische Fakultät
Allemagne

Chantal Muller

Chantal Muller
Haute Ecole de Namur
Belgique

Dorieta-Zdravkova Chakarova

Dorieta-Zdravkova Chakarova
Département d'information et formation continue des enseignants
Université de Shumen
Bulgarie 

Dominique Groux Dominique Groux
Ministère de l'Education nationale
France
Reconnaissance

La publication EPLC et le site sont le résultat du travail d’un réseau international établi dans le cadre de l’un des projets du CELV. Nous souhaiterions remercier toutes les personnes qui ont contribué à EPLC, et plus particulièrement l’équipe de coordination pour sa motivation et son engagement.

Reconnaissance

La publication EPLC et le site sont le résultat du travail d’un réseau international établi dans le cadre de l’un des projets du CELV. Nous souhaiterions remercier toutes les personnes qui ont contribué à EPLC, et plus particulièrement l’équipe de coordination pour sa motivation et son engagement.

  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share