Séance n°3 : L’eau – l’évaporation

Séance n°3 est une expérience. Les élèves vont observer les changements qui s’opèrent lorsque l’eau est soumise à des températures différentes. Ici les élèves observeront les changements qui s’opèrent lorsque l’eau est soumise à une température élevée.

L’enseignant rappelle les résultats de la dernière expérience avec l’eau congelée. Il fait des comparaisons avec des questions hypothétiques en utilisant des images (Document 4_images évaporation) - Si on met de l’eau sur le feu qu’est-ce qui va se passer? Et si on met dehors au soleil? Les réponses des élèves sont notées.

Les élèves mettent très peu d’eau dans un grand récipient (un large bol, une assiette). Ils le mettent à un endroit où il pourra être au soleil pendant plusieurs heures. Dans la classe, l’enseignant verse l’équivalent d’un verre d’eau dans la bouilloire. Pour la sécurité des élèves, ils restent assis à leur place ; la bouilloire est placée sur une table devant la classe où tout le monde peut l’observer. [Si la sécurité ne peut pas être assurée à cause de la configuration des lieux ou pour toute autre raison, l’expérience ne doit pas être tentée].

Lorsque l’eau commence à bouillir, l’enseignant demande aux élèves de bien observer la bouilloire et de dire ce qu’ils voient, ce qu’ils entendent. Les observations sont notées et les élèves peuvent tirer des conclusions: Quand l’eau est chauffée il y a de la vapeur…ça s’appelle l’évaporation... L’enseignant peut utiliser (Document 4_images évaporation) pour conclure. Le processus peut aussi être simplement dessiné au tableau.

Les élèves vérifient de temps en temps s’il y a du changement avec l’eau restée au soleil. Qu’observent-ils ? A la fin de la journée, que s’est-il passé? y a-t-il toujours de l’eau dans le récipient ? Si oui, est-ce la même quantité que ce qui avait été mise le matin ? Que s’est-il passé ? Où est passée l’eau ?

Pour expliquer le processus d’évaporation (et pour introduire le cycle de l’eau), l’enseignant peut utiliser une histoire. Ceci a pour but de simplifier l’explication d’une chose qui reste assez abstraite pour les plus petits. Nous avons utilisé « Flè Soley », une histoire bilingue français-créole que nous avons racontée en anglais. L’histoire montre comment des gouttes d’eau de mer, chauffées par le soleil, montent au ciel et forment un petit nuage. Le petit nuage qui se retrouve tout seul lors d’un orage a peur et commence à pleurer. La pluie qui tombe réveille une petite graine qui dort dans la terre et qui pousse pour devenir une belle fleur à l’image du soleil.

Pour consolider les connaissances acquises:
Travail collectif: en petits groupes (nous en avons fait quatre pour chaque étape de l’histoire), chaque groupe choisit une étape de l’histoire :
Chaque groupe illustre l’étape choisie en dessin/peinture et les fresques sont ensuite rassemblées pour reconstituer l’histoire. L’histoire peut être affichée dans la classe.
De quoi est-il fait le petit nuage? D’où vient le petit nuage ?
Pourquoi le petit nuage a-t-il peur ? Qu’est-ce qu’il fait ?
Où tombe la pluie? Sur qui la pluie est-elle tombée ?
Que fait la petite graine quand elle se réveille?

Séance n°3 : L’eau – l’évaporation

Séance n°3 est une expérience. Les élèves vont observer les changements qui s’opèrent lorsque l’eau est soumise à des températures différentes. Ici les élèves observeront les changements qui s’opèrent lorsque l’eau est soumise à une température élevée.

L’enseignant rappelle les résultats de la dernière expérience avec l’eau congelée. Il fait des comparaisons avec des questions hypothétiques en utilisant des images (Document 4_images évaporation) - Si on met de l’eau sur le feu qu’est-ce qui va se passer? Et si on met dehors au soleil? Les réponses des élèves sont notées.

Les élèves mettent très peu d’eau dans un grand récipient (un large bol, une assiette). Ils le mettent à un endroit où il pourra être au soleil pendant plusieurs heures. Dans la classe, l’enseignant verse l’équivalent d’un verre d’eau dans la bouilloire. Pour la sécurité des élèves, ils restent assis à leur place ; la bouilloire est placée sur une table devant la classe où tout le monde peut l’observer. [Si la sécurité ne peut pas être assurée à cause de la configuration des lieux ou pour toute autre raison, l’expérience ne doit pas être tentée].

Lorsque l’eau commence à bouillir, l’enseignant demande aux élèves de bien observer la bouilloire et de dire ce qu’ils voient, ce qu’ils entendent. Les observations sont notées et les élèves peuvent tirer des conclusions: Quand l’eau est chauffée il y a de la vapeur…ça s’appelle l’évaporation... L’enseignant peut utiliser (Document 4_images évaporation) pour conclure. Le processus peut aussi être simplement dessiné au tableau.

Les élèves vérifient de temps en temps s’il y a du changement avec l’eau restée au soleil. Qu’observent-ils ? A la fin de la journée, que s’est-il passé? y a-t-il toujours de l’eau dans le récipient ? Si oui, est-ce la même quantité que ce qui avait été mise le matin ? Que s’est-il passé ? Où est passée l’eau ?

Pour expliquer le processus d’évaporation (et pour introduire le cycle de l’eau), l’enseignant peut utiliser une histoire. Ceci a pour but de simplifier l’explication d’une chose qui reste assez abstraite pour les plus petits. Nous avons utilisé « Flè Soley », une histoire bilingue français-créole que nous avons racontée en anglais. L’histoire montre comment des gouttes d’eau de mer, chauffées par le soleil, montent au ciel et forment un petit nuage. Le petit nuage qui se retrouve tout seul lors d’un orage a peur et commence à pleurer. La pluie qui tombe réveille une petite graine qui dort dans la terre et qui pousse pour devenir une belle fleur à l’image du soleil.

Pour consolider les connaissances acquises:
Travail collectif: en petits groupes (nous en avons fait quatre pour chaque étape de l’histoire), chaque groupe choisit une étape de l’histoire :
Chaque groupe illustre l’étape choisie en dessin/peinture et les fresques sont ensuite rassemblées pour reconstituer l’histoire. L’histoire peut être affichée dans la classe.
De quoi est-il fait le petit nuage? D’où vient le petit nuage ?
Pourquoi le petit nuage a-t-il peur ? Qu’est-ce qu’il fait ?
Où tombe la pluie? Sur qui la pluie est-elle tombée ?
Que fait la petite graine quand elle se réveille?

  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share