Séance n°1 : Découverte du papillon

Quelles que soient les compétences linguistiques du groupe, il est essentiel d’introduire ou de revisiter le vocabulaire qui servira pour chaque séance et tout au long de la séquence.

  • Introduire: Introduction de la séance par l’histoire d’une chenille, La Chenille qui a très Faim d’Eric Carle. Avant de lire l’histoire, l’enseignant demande aux élèves ce qui figure sure la couverture. « Quelque chose de très, très spécial arrive à la chenille. Que va-t-il arriver à la chenille à votre avis ? » Les élèves disent ce qu’ils pensent qui va se passer avec la chenille. Voir Document1_La Chenille qui a très faim
    **Cette partie de la séance peut être prolongée pour devenir une séance d’introduction de vocabulaire autour de la transformation de la chenille. Lecture de l’histoire, suivie de questions-réponses sur ce qui est arrivé à la chenille, puis renforcement du vocabulaire par une activité/un jeu.
  • Développer: Discussion autour de l’histoire. Comment la chenille est-elle devenue un papillon. Permettre aux élèves de décrire les étapes qu’ils ont observées. Enumérer et noter ces étapes au tableau. Utiliser Document 2_Images papillon et Document 3_cycle de vie du papillon pour expliquer que pour devenir un papillon la chenille passe par quatre stades.

Activités

  • Matériel 1_Le Papillon
  • Matériel 2_Cycle de vie du papillon (selon le niveau des élèves)
  • Les élèves peuvent illustrer la métamorphose du papillon en mouvement. L’œuf : assis par terre, genoux ramenés vers la poitrine et entouré des bras ; La chenille : couchés par terre en ondulant le corps pour se déplacer comme un ver ; La chrysalide : debout sans bouger, les bras croisés contre la poitrine, la tête baissée, le menton rentré sur la poitrine ; Le papillon: les enfants ‘déploient leurs ailes’ et volent dans la classe.
  • Travail en groupe: chaque groupe illustre le cycle de vie du papillon en utilisant des techniques et des supports différents : peinture, crayon couleur, collage…, sur carton, feuille bristol, planche en bois, papier simple, assiettes en carton… Le travail de chaque groupe est affiché dans la salle de classe. Selon le niveau des élèves, ils peuvent compléter leurs illustrations de courtes notes explicatives.
  • Jeu du papillon: chaque enfant a une écharpe ou morceau de tissu. Les élèves se couchant sur l’écharpe et se tortillent comme la chenille en gardant l’écharpe sous le corps. Ils écoutent la chanson que chante l’enseignant et font les mouvements qui correspondent. (mélodie de “Wheels on the Bus”)
    “Une chenille marchant sur une feuille, sur une feuille, sur une feuille,
    Une chenille marchant sur une feuille, est trop fatiguée ! (élèves rampent sur le ventre)
    La chenille se fait un cocon, un cocon, un cocon.
    La chenille se fait un cocon, et va s’endormir ! (élèves se mettent en boule et se couvrent la tête avec l’écharpe).
    Un papillon se réveille! Il s’envole! Il s’envole! Il s’envole! (élèves volent avec l’écharpe)
    Un papillon se réveille, Il s’envole, au revoir p’tite chenille ! ”.

Pour aller plus loin

  • Chaque élève illustre le cycle de vie du papillon. Les feuilles sont ensuite agrafées ensemble pour créer un livre
  • Colorer des pâtes avec du colorant alimentaire de différents couleur. Enfiler les pates pour créer des chenilles. N’oublier pas d’ajouter deux petits points pour les yeux et un trait pour la bouche !
  • Elever des papillons dans la classe. Elèves suivent l’évolution du papillon, observent et commentent les changements. Les papillons sont ensuite lâchés dans la nature.

Séance n°1 : Découverte du papillon

Quelles que soient les compétences linguistiques du groupe, il est essentiel d’introduire ou de revisiter le vocabulaire qui servira pour chaque séance et tout au long de la séquence.

  • Introduire: Introduction de la séance par l’histoire d’une chenille, La Chenille qui a très Faim d’Eric Carle. Avant de lire l’histoire, l’enseignant demande aux élèves ce qui figure sure la couverture. « Quelque chose de très, très spécial arrive à la chenille. Que va-t-il arriver à la chenille à votre avis ? » Les élèves disent ce qu’ils pensent qui va se passer avec la chenille. Voir Document1_La Chenille qui a très faim
    **Cette partie de la séance peut être prolongée pour devenir une séance d’introduction de vocabulaire autour de la transformation de la chenille. Lecture de l’histoire, suivie de questions-réponses sur ce qui est arrivé à la chenille, puis renforcement du vocabulaire par une activité/un jeu.
  • Développer: Discussion autour de l’histoire. Comment la chenille est-elle devenue un papillon. Permettre aux élèves de décrire les étapes qu’ils ont observées. Enumérer et noter ces étapes au tableau. Utiliser Document 2_Images papillon et Document 3_cycle de vie du papillon pour expliquer que pour devenir un papillon la chenille passe par quatre stades.

Activités

  • Matériel 1_Le Papillon
  • Matériel 2_Cycle de vie du papillon (selon le niveau des élèves)
  • Les élèves peuvent illustrer la métamorphose du papillon en mouvement. L’œuf : assis par terre, genoux ramenés vers la poitrine et entouré des bras ; La chenille : couchés par terre en ondulant le corps pour se déplacer comme un ver ; La chrysalide : debout sans bouger, les bras croisés contre la poitrine, la tête baissée, le menton rentré sur la poitrine ; Le papillon: les enfants ‘déploient leurs ailes’ et volent dans la classe.
  • Travail en groupe: chaque groupe illustre le cycle de vie du papillon en utilisant des techniques et des supports différents : peinture, crayon couleur, collage…, sur carton, feuille bristol, planche en bois, papier simple, assiettes en carton… Le travail de chaque groupe est affiché dans la salle de classe. Selon le niveau des élèves, ils peuvent compléter leurs illustrations de courtes notes explicatives.
  • Jeu du papillon: chaque enfant a une écharpe ou morceau de tissu. Les élèves se couchant sur l’écharpe et se tortillent comme la chenille en gardant l’écharpe sous le corps. Ils écoutent la chanson que chante l’enseignant et font les mouvements qui correspondent. (mélodie de “Wheels on the Bus”)
    “Une chenille marchant sur une feuille, sur une feuille, sur une feuille,
    Une chenille marchant sur une feuille, est trop fatiguée ! (élèves rampent sur le ventre)
    La chenille se fait un cocon, un cocon, un cocon.
    La chenille se fait un cocon, et va s’endormir ! (élèves se mettent en boule et se couvrent la tête avec l’écharpe).
    Un papillon se réveille! Il s’envole! Il s’envole! Il s’envole! (élèves volent avec l’écharpe)
    Un papillon se réveille, Il s’envole, au revoir p’tite chenille ! ”.

Pour aller plus loin

  • Chaque élève illustre le cycle de vie du papillon. Les feuilles sont ensuite agrafées ensemble pour créer un livre
  • Colorer des pâtes avec du colorant alimentaire de différents couleur. Enfiler les pates pour créer des chenilles. N’oublier pas d’ajouter deux petits points pour les yeux et un trait pour la bouche !
  • Elever des papillons dans la classe. Elèves suivent l’évolution du papillon, observent et commentent les changements. Les papillons sont ensuite lâchés dans la nature.
  Search

Bookmark and Share

Bookmark and Share